Comment bénir son chapelet

Payer pour des chapelets déjà béni n'a pas spécialement de sens.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'une bénédiction ne s'achète pas. Elle est un cadeau gratuit. La bénédiction de son chapelet est un acte personnel qui le rend unique. C'est une démarche très personnelle.

un chapelet bénit

À quoi ça sert de faire bénir son chapelet

Faire bénir son chapelet est d'abord une prière à Dieu. C'est reconnaître qu'il est présent à chaque instant de sa vie.

Ce n'est pas magique. C'est le signe de notre volonté d'agir avec Dieu en utilisant cet objet. On lui demande de manifester son amour à travers son chapelet lorsqu'on le médite cf. curé de la cathédrale de Nanterre en 2012.

Option 1 : demander à un prêtre de bénir son chapelet

La bénédiction peut être faite par un prêtre à la sortie d'une messe ou à l'occasion d'une séance de conseil spirituel.

Le prêtre est là pour ça. Cela fait partie de son ministère de prêtre. Vous entrez en contact avec lui et il voit que des laïcs prient le chapelet dans sa paroisse. Parfois même les prêtres ne prient pas le chapelet. Cela peut être un témoignage pour eux.

Option 2 : bénir soi-même un chapelet

La bénédiction d'un chapelet fait partie de ce que l'on appelle les sacramentaux.

Les sacramentaux sont "louange de Dieu et prière pour obtenir ses dons" Cathéchisme de l'Église Catholique n°1671 (CEC). C'est ce qui est rapporté dans Éphésien chapitre 1 verset 3.

Dans ce même passage du CEC, il est précisé que l’Église donne la bénédiction en invoquant le nom de Jésus et en faisant habituellement le signe saint de la Croix du Christ.

Les sacramentaux relèvent du sacerdoce baptismal reçu par tout baptisé lors de son baptême. Nous sommes appelés à être une " bénédiction " (cf. Gn 12, 2) et à bénir (cf. Lc 6, 28 ; Rm 12, 14 ; 1 P 3, 9). C’est pourquoi des laïcs peuvent présider certaines bénédictions comme la bénédiction d'un objet (cf. CEC 1669).

Ainsi, on bénit bien ses enfants, ou le repas ou bien encore ses amis...

Comment bénir un objet ? Faut-il employer de l'eau bénite ?

Non, pas nécessairement.

Il suffit d'invoquer le nom de Jésus et de faire le signe de croix. Le reste c'est du bonus. Une courte (ou longue) prière spontanée, un chant, une lecture et c'est bon ! Ce qui compte c'est d'y mettre tout son cœur.

Vous pouvez réciter cette prière :

« Tu es béni Seigneur, source et origine de toute bénédiction, toi qui te réjouis de la piété de tes fidèles ; regarde avec bonté ton serviteur qui va utiliser ce chapelet signe de foi et de piété ; fais qu’il cherche ainsi à être transformé à l’image de ton Fils »

Mode d'emploi pour bénir un chapelet

 

5 commentaires

  • Ce que vous dites est bien vrai; cependant je voudrais ajouter 2 choses.
    a) Ce qui bénis un chapelet AUSSI, c’est l’usage qui en est fait de le réciter en l’utilisant… N.B.; celui qui tient son chapelet tiens la main de marie…. Ce sont en substance ses messages.
    b) D’autre part, justement, dans un message, le TSVM dit : “Ne croyez pas que soit valable la bénédiction d’un chapelet fait à la va-vite …” Un simple signe de croix, j’imagine est insuffisant. Il y faut son coeur, une formulation choisie et AUSSI de l’eau bénite. Si on supprime (en temps normal) tout ce qui peut paraître superflu depuis Vatican II surtout… il ne reste qu’une peau de chagrin… et maintenant, avec ce “pape” qui fait partie du complot qui a chassé Benoît XVI, on n’a même plus la peau… Mais le chagrin non plus, car le mal va détruire le mal… 1260 jours, un temps, deux temps et la moitié d’un temps (qui peuvent encore être raccourcis par les prières) et nous sortons pour 1000 ans de ce temps où les vivants vont envier les morts… Une belle prière de bénédiction pour tout ce que nous allons vivre et pour toutes circonstances: “Seigneur, bénissez-le (la) (les ..) afin que votre puissance éclate sur le mal!” La louange d’ailleurs nous met hors du champ apocalyptique vivant déjà pleinement dans ce Royaume de joie et de paix au milieu des tribulations.

    Roger AUBERT
  • Ce que vous dites est bien vrai; cependant je voudrais ajouter 2 choses.
    a) Ce qui bénis un chapelet AUSSI, c’est l’usage qui en est fait de le réciter en l’utilisant… N.B.; celui qui tient son chapelet tiens la main de marie…. Ce sont en substance ses messages.
    b) D’autre part, justement, dans un message, le TSVM dit : “Ne croyez pas que soit valable la bénédiction d’un chapelet fait à la va-vite …” Un simple signe de croix, j’imagine est insuffisant. Il y faut son coeur, une formulation choisie et AUSSI de l’eau bénite. Si on supprime (en temps normal) tout ce qui peut paraître superflu depuis Vatican II surtout… il ne reste qu’une peau de chagrin… et maintenant, avec ce “pape” qui fait partie du complot qui a chassé Benoît XVI, on n’a même plus la peau… Mais le chagrin non plus, car le mal va détruire le mal… 1260 jours, un temps, deux temps et la moitié d’un temps (qui peuvent encore être raccourcis par les prières) et nous sortons pour 1000 ans de ce temps où les vivants vont envier les morts… Une belle prière de bénédiction pour tout ce que nous allons vivre et pour toutes circonstances: “Seigneur, bénissez-le (la) (les ..) afin que votre puissance éclate sur le mal!” La louange d’ailleurs nous met hors du champ apocalyptique vivant déjà pleinement dans ce Royaume de joie et de paix au milieu des tribulations.

    Roger AUBERT
  • Merci de nous éclairer sur la possibilité de bénir soi-même un chapelet ou une médaille car il est vrai que lorsqu’on se procure l’un deux on se dit : pas de bénédiction possible donc aucune valeur aux yeux de Dieu et là vous nous ouvrez une autre porte qui nous rassure. Dans ce monde de stress et du peu de temps qu’ont les prêtres, je vous dis encore merci !

    FABRE
  • J AI BENIE MOI MEME MON CHAPELET AVEC UNE PRIERE ET AVEC MA FOIE AMEN.

    beatrice salinas
  • dimanche dernier j’ai fait benir mon chapelet qui vient de la boutique du monastère de la grande Charteuse .Un mois auparavant j’en ai fait benir un autre achété sur une brocante , beni dans une autre église . Les prêtres l’ont fait avec plaisir , et moi j’ai eu beaucoup de joie car en tant que Catholque cette démarche avait beaucoup d’importance

    Michelle

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés