Comment prier le chapelet ?

S'il n'y avait que deux choses à retenir pour savoir comment réciter le chapelet, c'est : méditer ce qu'on appelle les "mystères" du rosaire (c'est à dire des passages de la vie de Jésus) et lui confier des intentions de prière par l'intercession de Marie.

Réciter et répéter des prières sans méditer ces mystères est aride et stérile. Méditer en même temps la vie du Christ change absolument tout et porte beaucoup de fruits : le jeu en vaut la chandelle pour persévérer dans la foi.

Comment prier le rosaire ? Entrons donc dans le vif du sujet.

Table des matières
  1. Rosaire et chapelet
  2. Les prières de base
  3. Liste complète des 20 mystères
  4. Jours de prière
  5. Méditer les fruits
  6. Les clausules
  7. Avoir un aide-mémoire
  8. Méditer ce que nous vivons
  9. Les mystères "DIY"
  1. Le lien entre Bible et rosaire
  2. Comprendre le sens de la méditation
  3. Prier chaque dizaine à une intention
  4. Ne pas sur-estimer le temps nécessaire
  5. Transformer les moments stériles
  6. Prier partout
  7. Avoir plusieurs chapelets
  8. Aimer l'objet
  9. Faire bénir ses chapelets

Comprendre la différence entre le rosaire et le chapelet

Par définition, un rosaire est un ensemble de 4 chapelets médités à l’aide de ce qu’on appelle les “mystères du rosaire”. La méditation des mystères du rosaire s'apparente à l'oraison.

Chaque série de mystères est médité sur un chapelet.

Connaître les prières du chapelet

Un chapelet est facile à utiliser : il se compose d'une série de prières que l'on récite calmement. Si on ne connaît pas ces prières, pas de panique, on peut les lire, elles rentreront à force de les dire !

On se munit donc d'un chapelet. Encore qu’il soit possible de le faire avec un dizainier ou avec les doigts mais c’est moins commode pour la méditation.

On récite alors dans l'ordre :

  • sur la croix : Faire le signe de croix et dire un “Je crois en Dieu” (ou Credo),
  • sur le premier gros grain : dire un “Notre Père”,
  • sur les 3 premiers petits grains : réciter trois “Je vous salue Marie” qui correspondent au 3 vertus théologales (foi, espérance et charité).
  • sur le deuxième gros grain : dire un “Gloire au Père”

Ensuite, 5 dizaines qui correspondent au 5 mystères que l'on énonce avant de commencer le Notre Père :

  • sur les grains isolés : dire un “Notre Père”,
  • sur les 10 grains groupés : réciter dix “Je vous salue Marie”
  • avant de passer au mystère suivant : dire un “Gloire au Père” et pour ceux qui le souhaitent une “prière de Fatima”
  • terminer à la fin des 5 dizaines par “Ô Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous”
Réciter et prier le chapelet expliqué facilement avec un dessin

Les 4 prières catholiques à connaître pour réciter le chapelet

Le symbole des apôtres ou “Je crois en Dieu” (Credo)

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ; et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. 
Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. 
Amen.

La prière du “Notre Père” (Pater)

Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. Amen.

La prière du “Je vous salue Marie” (Ave)

Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

La prière du “Gloire au Père” (Gloria Patri)

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen

La prière dite “de Fatima”

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

Connaître la liste complète des 20 mystères du rosaire

Les 20 mystères du rosaire sont des passages remarquables de la vie de Jésus.

LES 5 MYSTÈRES JOYEUX, DE LA VIE À NAZARETH

LES 5 MYSTÈRES LUMINEUX, DE LA VIE PUBLIQUE DE JÉSUS

LES 5 MYSTÈRES DOULOUREUX

LES 5 MYSTÈRES GLORIEUX

Connaître les jours de prière des mystères du rosaire

Par habitude, les mystères joyeux sont récités le lundi et le samedi, les douloureux le mardi et le vendredi, les lumineux le jeudi et les glorieux le dimanche (sauf pendant le carême ou l'avent).

Pour méditer les mêmes mystères que ceux médités dans le monde entier, on peut donc, si on le souhaite utiliser ces repères :

  • Lundi : joyeux
  • Mardi : douloureux
  • Mercredi : glorieux
  • Jeudi : lumineux
  • Vendredi : douloureux
  • Samedi : joyeux
  • Dimanche : glorieux
    Dimanche de carême : douloureux
    Dimanche de l'avent : joyeux

Méditer les mystères du rosaire et leurs fruits

À chaque épisode de la vie de Jésus, on a coutume d'associer un fruit. Pas le fruit d'un fruitier. Évidemment ! Non, un fruit, une production, un enseignement de la part de Jésus. Qu'est-ce que cet épisode peut nous apporter, nous apprendre ? Bref, un fruit de sainteté.

Passer le curseur au dessus des icônes pour afficher les fruits.

On peut également méditer ce fruit du mystère et le demander dans la prière tout au long de la dizaine.

Utiliser de temps en temps les clausules

Oui mais qu'est-ce qu'une clausule ?

Une clausule est un petit morceau de phrase ajouté à la prière de chaque "Je vous salue Marie" pour approfondir la méditation du mystère en cours. En fait, à chaque mystère, est associé une clausule. Elles ont été à la base récitées par Dominique de Prusse (1384 - 1460). Vous pouvez en trouver des exemples sur la page dédiée aux clausules.

Au début, utiliser un aide-mémoire (en pdf)

Le mieux est de commencer par imprimer un pdf d'une petite liste des mystères et de leurs fruits que vous garderez à portée de main.

C'est plus commode pour méditer et on ne peut pas tout mémoriser d'un coup.

Nous offrons l'aide-mémoire que voici pour tout commande sur le site ! 🍾🥂

Méditer les mystères liés à ce que nous vivons

Cela consiste à ne pas suivre forcément les repères temporels ci-dessus.

On peut être dans une période joyeuse : tout va bien, la vie est belle. Alors, les mystères douloureux ne nous parlent pas.

Ou au contraire, vivre une grande épreuve et là, les mystères douloureux vous nous aider à vivre la souffrance. Ne pas hésiter à prier tous les jours ou toute les semaine les mêmes mystères. À chaque fois.

C'est d'ailleurs ce que conseille le bon saint Jean-Paul II : 

« Cette indication n'entend pas toutefois limiter une certaine liberté dans la méditation personnelle et communautaire, en fonction des exigences spirituelles et pastorales [...] qui peuvent susciter d'heureuses adaptations. » (Rosarium Virginis Mariae, n. 38).

Méditer de temps en temps les "mystères DIY"

On peut aussi méditer d'autres passages de l’Évangile. Ici on appelle ça des “mystères maison” ou “mystères DIY”.

Il peut s'agir par exemple de l'Évangile du dimanche suivant. C'est une bonne manière d'être plus alerte lors de la prochaine homélie.

Comment dire le rosaire

Bien comprendre le lien entre le rosaire et la Bible

Prier le rosaire avec la Bible consiste à lire un texte de la Bible qui relate le passage médité de la vie du Christ. Pour cela, il faut connaître les références ou bien avoir à portée de main l'aide mémoire qu'on vous offre ou bien encore visiter ce site au moment de la méditation 😇.

Si vous vous sentez aride, vous pouvez aussi utiliser un livre d'écrits de saints qui développent une méditation sur chaque mystère du rosaire. Mais n'hésitez pas à faire confiance à l'Esprit-Saint qui vous inspirera durant votre prière du rosaire !

Comprendre vraiment ce qu'est la méditation des mystères du chapelet !

Avant le début de chaque dizaine, il est absolument IN-DIS-PEN-SA-BLE de se rappeler le mystère médité et si possible de lire quelques versets du passage d’Évangile concerné ou une courte méditation à son propos.

Ensuite, on récite la dizaine (1 “Notre, 10 “Je vous salue Marie”, 1 “Gloire au Père”) tout en contemplant - c’est à dire en pensant à - l’épisode de la vie de Jésus à méditer.

Mais enfonçons encore un peu le clou.

Égrainer le chapelet en zappant ces étapes est un non-sens ! Dieu nous enseigne par cette prière, exactement comme dans une lectio.

Exemple : la résurrection.

Visualisez Marie-Madeleine. Il est tôt. Il fait certainement froid. Elle aime Jésus : elle décide d'aller sur sa tombe. Elle n'a pas beaucoup dormi car elle pleure Jésus. Ces deux jours de deuils sont durs pour elle. Son amour si fort pour lui la pousse à l'aube à aller là-bas. Cet amour très fort nécessitait encore d'être purifié, Jésus lui dira ainsi "Ne me retient pas." après qu'elle l'eut reconnu. Contemplez cette scène, ce dialogue entre eux deux. Laissez l'Esprit-Saint vous révélez l'amour de Dieu dans cet échange.

C'est ça la méditation d'un mystère. Elle se fait tout au long de la récitation de la dizaine.

Vous pourrez arriver au "Gloire au père" et avoir envie de continuer à méditer le même mystère car vous n'avez pas fini. Si on reprend l'exemple de la résurrection, vous pouvez avoir envie de méditer sur les disciples d'Emmaüs ensuite.

Faites donc. 😉 Ce n'est pas un problème : la méditation du mystère peut s'échelonner sur plusieurs dizaines !

Penser aux intentions de prières

Prier à des intentions lors de chaque dizaine vous montrera les fruits immédiat de votre prière du chapelet. Voici quelques suggestions d'intentions de prière :

  • pour soi : sanctification, guérison spirituelle, guérison physique, aider à sanctifier les autres, faire des bonnes actions en union avec Jésus, patience dans les épreuves, etc.
  • pour ceux qui ont de l'influence dans le monde :
    • pour le Pape, les évêques et les prêtres du monde entier, pour leur sanctification, pour qu'il convertissent et sanctifient le plus de personnes possible
    • pour les chefs d'États du monde entier, pour qu'ils se sanctifient, dirige leur pays saintement et sanctifient beaucoup de personnes
  • pour notre famille, nos amis, nos collègues de travail,
  • pour ceux qui souffrent physiquement et/ou moralement (maladie, solitude, victimes de catastrophes naturelles, etc…),
  • pour notre famille au Purgatoire,
  • pour éviter les souffrances, les avortements, les euthanasies, les attentats, les suicides, les guerres,
  • pour avoir plus de prêtres, pour avoir des Saints,
  • pour qu'il y ait plus de foi, d'amour, de charité dans le monde
  • pour une personne en particulier qu'on connaît, pour sa guérison physique ou un soulagement de ses douleurs, ou autre intention liée à elle,
  • pour nos ennemis et les pardons que nous avons à donner avec humilité.

Ne pas sur-estimer le temps que prend la récitation d'un chapelet

Réciter le chapelet n'est pas très long en soi. Compter environ 18 minutes sans faire de longues méditations.

Si vous lisez les passages de l’Évangile associé, comptez 10 minutes de plus.

Transformer des moments stériles de la semaine en temps féconds

Un autre conseil : trouvez un moment dans votre semaine que vous considérez comme stérile ou perdu et recyclez le en temps du chapelet.

Avec un peu d'imagination il est possible de prier le chapelet dans les transports en commun, dans la voiture, sur sa pause déjeuner, en faisant du jogging ou en passant l'aspirateur... Le chapelet MP3 sur une carte SD ou sur le téléphone est pour cela très utile !

Voilà comment faire le chapelet

Prier le chapelet n'importe où

Et puis il est possible de prier le chapelet à peu près partout. Tant que l'on a de quoi se repérer dans le nombre d'Ave Maria récités, qu'on a les mystères en tête et le temps pour les méditer.

Tout comme on peut le prier à des moments variés, on peut aussi le prier dans des endroits variés : dans son lit, sur la plage, en avion, en famille, dans la nature...

Avoir plusieurs chapelets

Si vous n'avez qu'un seul chapelet, c'est une erreur. Quand vous aurez envie de prier, il sera dans votre autre manteau, vous savez celui que vous avez laissé dans le placard.

Ou mieux, vous ne saurez pas du tout où il est.

En revanche, avec un chapelet dans la table de nuit, un dans la voiture, un dans le vide-poche de l'entrée, un au bureau, un dans le sac-à-main... vous ne pourrez pas le rater.

Aimer le contact physique avec l'objet du chapelet

Prier avec le chapelet facilement tous les joursQuand vous avez envie de prier le chapelet, il faut donc avoir l'objet à portée de main, sinon, l'envie pourra vous passer rapidement !
En plus, aimez le contact physique avec l'objet. Achetez un chapelet que vous trouvez beau : c'est un objet personnel auquel on s'attache.
Trouvez un chapelet au toucher agréable, un chapelet que vous aimerez manipulé et qui dure des années...
Si vous voulez réciter le chapelet discrètement vous pouvez avoir dans votre poche un petit chapelet ou un dizainier. Le dizainier d'ailleurs est un outil fort pratique pour dire le chapelet. Notamment dans la voiture. Cela évite que la corde se prenne dans le levier de vitesse alors que vous passez la 4ème !
Bref : trouvez des chapelets qui vous plaisent et auxquels vous allez vous attacher.

Faire bénir son chapelet

C'est un excellent moyen de lutte dans le combat spirituel.

Il est d'ailleurs conseillé d'avoir sans cesse sur soi un objet béni. De nombreux miracle avec des objets bénis sont relatés dans la littérature.

Sans tomber dans la superstition, il est clair que Dieu se manifeste et ce n'est pas un objet comme un autre !