12 astuces pour prier le chapelet avec les enfants

Beaucoup de parents catholiques aimeraient dire le chapelet avec leurs enfants, si l'expérience n'était pas si… agitée.

Chez nous, on n’a pas encore commencé la première dizaine que les petits font tournoyer leurs chapelets en bois comme des lassos...

qui deviennent inévitablement des missiles balistiques...

et si vous avez déjà été frappé au visage par un chapelet au milieu d'un Je vous salue Marie, vous savez que cela ruine un peu l'ambiance.

Heureusement, nous avons trouvé quelques idées qui nous aideront à prier le chapelet en famille d'une manière plus apaisée.

Le chapelet est censé être une forme de prière méditative. Écoutez les paroles du Pape Paul VI :

"On a également ressenti comme un besoin plus impérieux la nécessité de redire, outre la valeur de l’élément de louange et d’imploration, l’importance d’un autre élément essentiel du Rosaire : la contemplation. Par nature, la récitation du Rosaire exige que le rythme soit calme et que l’on prenne son temps, afin que la personne qui s’y livre puisse mieux méditer les mystères de la vie du Seigneur vus à travers le cœur de Celle qui fut la plus proche du Seigneur, et qu’ainsi s’en dégagent les insondables richesses." (Marialis Cultus n° 47).

Réaliser que le chapelet est avant tout une forme de prière méditative ouvre de tout nouveaux horizons pour les adolescents... et les adultes.

Le chapelet peut être adapté aux enfants. Marie est beaucoup de choses, mais elle est d'abord et avant tout une maman... une maman qui comprend sans aucun doute ce que c'est que de traiter avec des enfants ! Oui, Jésus a peut-être été un bon garçon, mais elle a sans doute materné aussi les enfants de parents et de voisins. Alors pourquoi nous imaginons nous devoir dire tout un chapelet entier avec des enfants en bas-âge ?

Sur ce point, nous avons les paroles de saint Jean Paul II comme encouragement.

"On peut objecter que le Rosaire apparaît comme une prière peu adaptée au goût des adolescents et des jeunes d'aujourd'hui", dit-il dans Rosarium Virginis Mariae (n° 42). "Mais l'objection vient peut-être d'une façon de le réciter souvent peu appliquée. Du reste, étant sauve sa structure fondamentale, rien n'empêche, pour les enfants et les adolescents, que la récitation du Rosaire – que ce soit en famille ou en groupes – s'enrichisse de possibles aménagements symboliques et concrets, qui en favorisent la compréhension et la mise en valeur"

Au fait, si vous ne l’avez jamais fait, voici comment réciter le chapelet.

Ainsi, sans plus attendre, voici quelques approches différentes pour prier le chapelet avec les enfants.

Jeunes enfants

1. Oubliez les perles, ou achetez des chapelets pour enfants

Si vous priez avec des enfants trop jeunes, dites le chapelet sans l'aide de perles de chapelet pour suivre les dizaines. Lorsque vos enfants seront assez grands, achetez un chapelet pour enfant.

2. Commencez par une dizaine

La prière d'une dizaine du chapelet devrait prendre un peu plus de cinq minutes. Assurez-vous d'introduire le mystère à l'avance ; méditez sur un mystère différent à chaque fois, de sorte que vous finirez par méditer tous les mystères.

3. Raccourcir les dizaines

Dites le chapelet en entier, mais dites seulement trois prières du Je vous salue Marie pour chacune. C'est une bonne façon d'initier vos enfants à l'ordre des mystères et au rythme de l'ensemble du chapelet. Prévoir une quinzaine de minutes.

4. Utilisez des images pour faciliter la méditation

Retrouvez des images illustrant chaque mystère du chapelet. Affichez les images pendant que vous les expliquez brièvement, puis priez chaque mystère. Les jeunes enfants peuvent suivre le rosaire en regardant les images (une par dizaine), et les enfants plus âgés peuvent les utiliser pour les aider à apprendre les prières. Si vous ne voulez pas investir dans des livres, assemblez les illustrations vous-même.

Image des mystères du chapelet

5. Placez-vous dans une ambiance de prière

Avant de commencer le chapelet, mettez-vous dans l'ambiance avec de prière, en chantant un hymne marial ou en faisant trente secondes de silence avant de commencer.

6. Ignorez les enfants et priez

Si vos enfants se comportent mal pendant que vous priez, ignorez-les du mieux que vous le pouvez et priez le chapelet. Un jour, vos enfants grandiront et, en attendant, Marie notre mère à tous, fait certainement son oeuvre.

Une variante : priez simplement le chapelet seul ou avec votre conjoint. Dites à vos enfants que maman et papa prient le rosaire. Ça les fera réfléchir.

Enfants plus âgés et adolescents

En plus des idées ci-dessus, en voici d’autres pour les enfants plus âgés et les ados :

7. Fabriquez vos propres chapelets

Les ados sont tout à fait capable de fabriquer leur propre chapelet à partir d’un kit prêt pour fabriquer son chapelet. Ils peuvent aussi le faire en cordelette de nylon. Type drisse de voile ou de camping.

8. Présentez le chapelet comme une forme de méditation

Comme le dit le Pape Paul VI dans la citation ci-dessus, le chapelet devient un rituel vide s'il n'est rien de plus que la répétition des mots.

Prenez plutôt le temps de présenter chacun des mystères de façon inventive, et passez en revue avec vos enfants les principes de la prière méditative. Vous constaterez peut-être aussi que l'introduction d'autres formes de prière méditative et imaginative - et le mélange de votre façon de prier ensemble en famille - améliore votre pratique de la prière du chapelet. Et une fois que vous avez introduit les principes de la prière méditative et imaginative pour que les enfants aient une idée de ce qu'ils recherchent, alors, pour l'amour du ciel, ralentissez !

Prier le chapelet en famille

La course au chapelet, comme plusieurs papes l'ont souligné, n'est pas idéale. Si le temps est un problème, alors essayez de prier une seule dizaine lentement et calmement.

9. Priez le chapelet avec la Bible

Comme son nom l'indique, le chapelet biblique comprend des lectures brèves l'Écriture avant chaque Je vous salue Marie ; par exemple, le premier mystère joyeux, l'Annonciation, serait entrecoupé de lignes tirées de Luc 1.

Vous pouvez aussi vous concentrer sur un seul mystère et priez une dizaine à la fois au cours d'un mois. Vous lisez l’évangile correspondant avant de méditer la dizaine. Vous pourriez aussi inclure la lectio divina à votre réflexion.

10. Priez en musique

Essayez de prier avec de la musique douce en fond instrumental. Cela peut aider à la médiation.

11. Demandez aux enfants plus âgés et ados de diriger

Plus nous donnons d'influence aux jeunes sur les pratiques religieuses, plus ils sont susceptibles de conserver et d'intégrer ces pratiques à l'âge adulte.

Laisser les enfants diriger la prière est toujours une bonne idée, avec les conseils appropriés.

Alors n'hésitez pas à laisser les enfants diriger le chapelet. Vous pourriez commencer pendant qu'ils sont plus jeunes en les invitant à offrir leurs propres intentions.

12. Priez le chapelet pour vos enfants

Si tout le reste échoue et que vous n'arrivez pas à convaincre vos ados de dire le chapelet avec vous, alors priez-le pour eux. En priant, confiez vos enfants à l'intercession de Marie et aux soins de son Fils, et demandez l'humilité et la grâce dont vous avez besoin pour être un bon parent.

Conclusion

Soyez créatifs dans votre pratique familiale de la prière du chapelet... et soyez persistants. Comme le dit le Pape Jean-Paul II :

"Si le rosaire est bien présenté, je suis sûr que les jeunes eux-mêmes seront capables de surprendre encore une fois les adultes, en faisant leur cette prière et en la récitant avec l'enthousiasme caractéristique de leur âge".

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .